Graffitrip

plan-the-perfect-3

Quand mon amoureux m’explique qu’à une heure de route de chez nous, il existe un village qui a été sacrifié pour l’agrandissement du port d’Anvers. Que la zone a été désertée par ses habitants, qui ont tout laissé en l’état. Que du coup, les tagueurs en ont fait leur lieu de prédilection car le village est vide. J’ai tout de suite été intéressée par l’histoire. Et Mon mini-moi étant fan de graffitis, on ne pouvait pas rester sans aller lui montrer.

Dimanche était la journée idéale, temps froid mais sec. Nous avions traînés samedi toute la journée. L’envie de bouger et marcher était bien là.

Nous nous sommes mis en route. En route pour cette découverte qui allait s’avérer intrigante et complètement captivante.

fullsizeoutput_f63

Comme nous sommes partis un peu tard, nous avons profité pour faire une halte dans le village d’en face, Lillo-Fort, qui lui, est toujours bien peuplé.

Nous avons mangé dans une petite brasserie, et nous avons visité les alentours.

dscf1090

DSCF1111.JPG
Le polder muséum

dscf1116

Avec des façades toutes plus surprenantes les une que les autres, nous nous étions bien imprégnés de l’atmosphère étrange qui y régnait (poupées en vitrine?)

Ensuite, après notre petite balade et le ventre plein, nous arrivons donc à Doel.

fullsizeoutput_f8b

fullsizeoutput_f99

Nous avons tout de suite étés plongés dans l’atmosphère étrange de ce village déserté. On pouvait presque s’imaginer la vie quotidienne des habitants avec leur école, les cafés, l’église…

fullsizeoutput_fbcfullsizeoutput_fb4

Vu que nous étions avec des enfants, nous n’avons pas osé faire de l’urbex. Ca m’aurait beaucoup plût de voir les bâtiments de l’intérieur, de voir comment les choses vieillissent. Ce sera pour une prochaine fois.

Nous nous sommes baladés un moment parmi les maisons vides.

dscf1118

Les enfants ont directement étés fascinés par les dessins étonnants des façades.

fullsizeoutput_fd1fullsizeoutput_f98

 

Après environs deux heures de balade, nous avons quitté cette bourgade des « polders » pour rejoindre une ville bien vivante: Anvers. J’aurai l’occasion de vous raconter ça lors d’un autre post.

Si vous avez l’occasion de passer par Doel, je vous le conseille. Les conditions et l’histoire de cet endroit méritent réflexion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s