London Calling

Tout a commencé par un concert. Pas n’importe lequel hein, le meilleur concert de l’année. Le truc qu’on ne peut rater: Nick Cave. Après avoir bataillé avec l’ordi et les copains pour avoir des places, on pouvait enfin organiser notre voyage. Londres, depuis le temps que je n’y avais plus mis les pieds, c’était le bon moment pour se faire un weekend plaisirs et découvertes.

On a tout fait à la dernière minute. C’est toujours mieux, on est moins déçus si ça ne colle pas tout à fait avec ce qu’on imaginait. Pour le coup, je n’ai pas peur de dire que c’était parfait. Vraiment. Et pas que le concert.

Allez! Je te donne en vrac les restes photographiques de ce séjour. Dedans tu y retrouvera: les copains jolis, les rues de Shoreditch, les cristaux guérisseurs du magasin d’à côté, la tour Gherkin de Norman Foster, des étudiants devant une école de stylisme, le musée du Design, l’entrée de l’ACE hôtel de Shoreditch, le brunch au Breakfast club, l’autre brunch chez Barber and Parlour, la photo ratée chez Andina la picanteria mexicaine, le pavillon temporaire dessiné par Francis Kéré de la Serpentine Gallery

Et puis ben il y a aussi ce que je n’ai pas pris en photo parce que j’étais trop occupée à savourer ces moments: Le diner indien chez Dishoom, la découverte coréenne On the Bab, la visite du Tate Modern, la maison folle de Sir John Soan et évidemment le concert de Nick Cave qui était fabuleux!

Au final, aucun regret pour ce city trip fantastique!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s