Et Joyeux Noël!

J’avais cette espèce de mélancolie qui s’abat parfois sur moi, comme ça, sortie de nulle part. ça faisait quelques jours qu’il pleuvait et le jour le plus court de l’année venait de s’écouler.

Il fait noir, je travaille, je me sens fatiguée.

L’approche des fêtes me fatigue encore plus. Cette année, j’avais été un peu plus prévoyante, ce qui m’a permis de moins courir le jour J. Au final, ce n’était pas si mal. Mais la mélancolie était là. Elle passera je suppose.

Puis au petit matin tranquille du 25 décembre, j’avais cette vue en face de moi avec un café brulant au creux de mes mains. J’ai réfléchis à toutes les possibilités que m’offrait cette journée de congé.

Au final, ma mélancolie m’a quitté.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s