Poterie

Tu as probablement remarqué sur mon fil Instagram que j’ai commencé la poterie cette année. Un choix plutôt particulier.

J’ai souvent entendu parler des bienfaits de toucher la terre, j’ai voulu voir par moi-même. Il s’est avéré que tout ce qu’on entend est vrai. ça relaxe . Mais ça ne fait pas que ça.

Si j’ai démarré sans trop savoir ce que je voulais, j’ai pris beaucoup de plaisir à façonner mes premières pièces. Ce qui est difficile avec la poterie, c’est de ne pas se décourager. Oui parce que créer une pièce prend énormément de temps. Entre le séchage, la cuisson, l’émaillage, la re-cuisson etc, il faut plus d’un mois avant de vraiment sortir quelque chose. Evidement, si tu fais cette activité à temps plein, c’est bien plus rapide. Bien qu’il y a quand même un délai d’attente entre chaque processus à respecter.

Pour moi qui vient d’un domaine où tout doit aller super vite, je peux vous assurer que c’est un sacré défi. J’ai compris ce que « slow life » voulait dire. D’un coup, j’ai vraiment assimilé que je n’ai le choix que d’attendre.

C’est fou comme cette perception du temps est complètement biaisée selon le domaine d’activité dans lequel on évolue. Finalement on n’arrive plus à reconnaître le vrai du faux. On se complait à penser que tout doit aller très vite alors que parfois, ce n’est simplement pas possible. ça fait du bien de constater qu’il faut laisser du temps. Qu’il faut SE donner du temps.

La poterie m’a appris tout ça.

Moi qui pensait que j’allais juste apprendre à faire des tasses…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s